Comment choisir sa lampe de luminothérapie ?

Sommaire

Comment choisir sa lampe de luminothérapie ?

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La luminothérapie est une méthode de plus en plus utilisée, notamment en automne et en hiver, pour lutter contre la dépression saisonnière. Les bienfaits de cette méthode ont fait leurs preuves, mais pour que l’efficacité soit au rendez-vous, bien choisir sa lampe de luminothérapie est essentiel.

1. Préférez une lampe qui respecte les normes européennes

Avant toute autre chose, lorsque vous cherchez une lampe de luminothérapie, assurez-vous que celle-ci respecte les normes européennes. En effet, seules ces lampes seront efficaces et certifiées sans danger pour l’utilisateur.

Il est assez facile d’identifier des lampes puisqu’elles comportent la mention CE.

La plupart des lampes de luminothérapie disposent du label CE médical (93/42/CEE) qui est un gage de fiabilité.

2. Contrôlez les émissions d’ultra-violets et d’infrarouges

Le deuxième point à contrôler, lorsque vous choisissez une lampe de luminothérapie, est la quantité d’émissions de rayons ultra-violets et de rayons infrarouges.

Il vous faudra choisir les lampes qui n’en émettent tout simplement pas. En réalité, elles en émettent toujours un peu, mais un filtre est placé sur l’ampoule pour retenir ce type de rayonnement.

3. Optez pour une lampe délivrant 10 000 lux

La quantité de lux émise par une lampe est essentielle. Il faut savoir que le lux est une unité lumineuse qui correspond à la lumière produite par une bougie à une distance de un mètre. Dans le cadre de la luminothérapie, l’idéal est d’opter pour une lampe qui émet 10 000 lux.

En effet, avec une telle lampe, votre séance de luminothérapie matinale pourra se limiter à une demi-heure. Si vous optez pour une lampe ne produisant que 5 000 lux par exemple, votre séance devra durer une heure pour obtenir les mêmes résultats.

4. Prenez un matériel garanti

Pour plus de sécurité, il est préférable de vous procurer une lampe de luminothérapie qui est garantie par le constructeur et/ou le revendeur. C’est généralement le cas, les magasins ayant pour habitude de garantir ce type de produits pour une durée de deux à trois ans.

Les extensions supérieures à trois ans sont généralement inutiles, mais si vous préférez avoir l’esprit parfaitement tranquille, vous pourrez demander à souscrire à une extension de garantie.

5. Déterminez la forme selon vos besoins

Parmi les différents modèles de lampes de luminothérapie proposés rassemblant les critères exposés précédemment, vous trouverez des produits aux formes variées. Plusieurs critères doivent orienter votre choix :

  • esthétique : la forme importe peu, c’est surtout une question de goût ;
  • la surface d’émission lumineuse : plus la surface d’émission lumineuse est importante, plus vous pourrez vaquer à vos occupations personnelles facilement (dans un rayon de 50 cm autour de la lampe) en y restant exposé ; avec une lampe de luminothérapie couvrant une surface restreinte, vous serez contraint de rester bien devant.