Sommaire

Les luminothérapeutes de nos jours

Autrefois, aux débuts de la luminothérapie, les séances avaient lieu en clinique ou à l'hôpital. Depuis, de nombreux professionnels se sont équipés.

Le titre de luminothérapeute à proprement parler n'existant pas, il peut s'agir de professionnels de santé de toutes sortes :

  • des psychologues, psychiatres et psychothérapeutes ;
  • des neurologues ;
  • des naturopathes ou autres praticiens de médecines douces ;
  • des homéopathes, etc.

Dans tous les cas, les professionnels de santé qui proposent des séances de luminothérapie sont aujourd'hui suffisamment formés pour connaître les bénéfices, les risques, les contre-indications et les précautions à prendre en fonction des antécédents du patient.

De plus, ils possèdent un matériel de qualité qui a fait ses preuves.

Dans quels cas consulter un luminothérapeute ?

Il est conseillé de se rendre chez un praticien pratiquant la luminothérapie lorsqu'on souffre :

  • de dépression saisonnière ;
  • de certaines dépressions non saisonnières ;
  • de troubles du sommeil ;
  • de problèmes de dérèglement de l'horloge biologique dus à :
    • un travail de nuit,
    • des difficultés à se coucher à un heure « normale »,
    • un décalage horaire,
    • un changement d'heure (hiver-été) difficile à surmonter ;
  • de certains troubles alimentaires (boulimie, anorexie) ;
  • de certains problèmes de peau.

Luminothérapeute : les précautions à prendre

Avant de consulter un luminothérapeute, certaines précautions sont à prendre :

  • s'assurer de la pathologie dont on souffre :
    • consulter un médecin,
    • consulter un spécialiste (psychologue, psychiatre, nutritionniste, dermatologue) ;
  • prendre l'avis de son médecin avant d'entamer des séances de luminothérapie ;
  • en cas de problèmes de vue ou de doute, se rendre chez un ophtalmologiste.

Dans un ordre d'idée, se renseigner auprès de sa mutuelle pour savoir si une prise en charge est prévue ou non. Certaines complémentaires santé n'accepteront de rembourser une partie du traitement que si l'on dispose d'une ordonnance médicale.