Sommaire

Définition et principes de la luminothérapie

La luminothérapie (ou luxthérapie) est un traitement de médecine douce qui consiste à influencer la sécrétion hormonale (de mélatonine) afin de réguler le rythme biologique circadien (rythme de l'humain, basé sur 24 heures).

Concrètement, la luminothérapie va exposer les yeux d'une personne à une lumière dépourvue d'infrarouges et d'ultraviolets, mais contenant l'ensemble du spectre de la lumière solaire.

Cette lumière va jouer sur la production de mélatonine (hormone du sommeil), afin de favoriser la reprise d'un rythme de vie régulier.

Mécanisme de la luminothérapie

La luminothérapie va jouer sur la glande pinéale, située « au centre » du cerveau. Cette glande est chargée de synthétiser la mélatonine, une des hormones du système nerveux fortement impliquées dans l'installation du sommeil.

On constate par ailleurs que les personnes atteintes d'une dépression saisonnière présentent une production anormalement élevée de mélatonine en journée, alors que celle-ci est censée n'avoir lieu que la nuit.

Ainsi, la lumière émise lors d'une séance de luminothérapie vise à rétablir et à rééquilibrer l'horloge biologique de l'organisme.

Elle va se montrer particulièrement efficace pour lutter contre un certain nombre de pathologies liées au sommeil ainsi que contre certaines dépressions. Elle se révélera également efficace pour lutter contre des maladies de peau telles que l'acné ou le psoriasis.

Définition de la luminothérapie : quand et comment ?

On peut pratiquer une séance de luminothérapie à domicile ou auprès d'un praticien spécialisé.

À domicile, il faudra s'assurer qu'on dispose d'un matériel adéquat, de qualité et sans danger potentiel.

Dans le cas où les séances s'effectuent auprès d'un spécialiste, la lumière sera adaptée et l'utilisateur bénéficiera d'un accompagnement efficace.

Quand ?

Les séances doivent généralement avoir lieu le matin pour être tout à fait efficaces.

Toutefois, en fonction du problème à traiter, ces séances peuvent avoir lieu à d'autres moments dans la journée.

Comment ?

Le patient (s'il s'agit d'une personne malade et prise en charge) devra garder les yeux exposés à la lumière durant un laps de temps allant d'une demi-heure à deux heures en fonction de l'intensité de la lampe.

Généralement, avec une lampe capable de produire 10 000 lux (unité lumineuse équivalant à la lumière produite par une bougie à un mètre de distance) le patient n'a besoin d'une séance que de 30 minutes. En revanche, avec une lampe produisant 5 000 lux la séance devra se faire pendant une heure ou pendant deux heures avec une lampe de 2 500 lux.

L'exposition recommandée est donc proportionnelle à l'intensité lumineuse.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Principe

Sommaire

Principe de la thérapie par la lumière

Définition de la luminothérapie

Différents types de thérapies

Thérapie par les couleurs Photothérapie Puvathérapie
Voir 1 article de plus

Ces pros peuvent vous aider